Conakry : immersion dans le quotidien difficile des mères célibataires ou célibataires - Guineematin.com (2023)

Le phénomène des mères divorcées, veuves ou célibataires vivant avec des enfants est l'une des facettes de nos sociétés qui est rarement mise en lumière. Cependant, de nombreuses femmes vivent cette situation et font face à diverses sortes de difficultés : besoin de nourriture, de vêtements, d'éducation et de coexistence pacifique avec la communauté. A cela s'ajoute la difficulté pour certains de se remarier à cause des nombreux préjugés. Certaines de ces femmes, interviewées par un journaliste de Guineelatin.com, ont levé une partie du voile sur leurs problèmes quotidiens.

Pourquoi la plupart des hommes évitent-ils les relations avec les mères célibataires ? Et comment les mères célibataires vivent-elles avec leurs enfants ? Que dit la religion musulmane sur le remariage des mères célibataires ? Un de nos reporters a tenté d'en savoir plus.

(Video) Conakry : immersion dans le difficile quotidien des mères seules ou célibataires

En effet, le phénomène des mères célibataires est une réalité en Guinée, notamment dans la capitale, Conakry. Il n'est pas rare que des jeunes femmes vivent seules, avec un ou plusieurs enfants, sans partenaire ni mari. Certains d'entre eux sont stigmatisés, exposés à des conditions de vie précaires et à certains déficits sociaux.

Conakry : immersion dans le quotidien difficile des mères célibataires ou célibataires - Guineematin.com (1)

Mabinty Camara vit seule depuis l'échec de son premier mariage. "J'ai eu deux enfants avec mon ex-mari. Nous étions légalement mariés, il est le fils de mon oncle paternel. J'étais à Kindia, c'est lui qui m'a pris pour venir ici à Conakry. Après la naissance de notre premier enfant, j'ai déménagé à Kindia où mon fils et moi sommes restés longtemps avant que mon mari ne revienne me chercher. Quand je suis tombée enceinte pour la deuxième fois, les problèmes entre nous ont commencé, il m'a fait vivre des choses que je ne souhaiterais pas à mon pire ennemi. J'étais devenu comme un chiffon. J'ai finalement compris que demander le divorce était mieux pour moi que de continuer à vivre en enfer sur terre. Malheureusement un de mes enfants est mort mais le deuxième qui est là vit avec moi et grâce à mon sacrifice je peux payer ses frais de scolarité. Il a maintenant 5 ans. Il y a au moins trois hommes qui m'ont dit qu'ils voulaient m'épouser, mais je comprends qu'ils préfèrent prendre leurs seringues et partir. Ils n'étaient pas disposés à m'accueillir avec mon fils. On ne peut pas aimer la mère du veau et rejeter son veau, c'est impossible. Pour le moment, je suis une mère célibataire qui n'a pas trouvé d'homme pour se remarier. Je ne veux pas voir mon ex-mari et je n'aime même pas entendre parler de lui..."

Conakry : immersion dans le quotidien difficile des mères célibataires ou célibataires - Guineematin.com (2)

De son côté, Mariama Camara est une mère célibataire, jamais mariée et a eu un enfant avec un homme lorsqu'elle était étudiante. Cette situation lui a fait abandonner longtemps ses études pour se consacrer à son fils. Quant à l'homme, il a fini par la laisser avec le bébé, accuse-t-elle. « Mon fils est chez mes parents, je voulais continuer mes études en santé publique, mais cette année je n'ai pas pu car je n'ai aucun soutien financier et mes parents n'ont pas les moyens non plus. Actuellement, les hommes ne sont intéressés que par la réalisation de leurs désirs chez les femmes, quand ils obtiennent ce qu'ils veulent, c'est fini, ils vous jetteront. Pour le moment je n'ai rencontré aucun homme qui veut m'épouser, il est difficile pour un homme d'épouser une mère célibataire. Récemment, un homme m'a dit qu'il me voulait mais depuis que je lui ai fait savoir que j'avais un fils, il n'est pas revenu. Je conseillerai à toutes les filles et femmes célibataires de se protéger pour ne pas avoir d'enfants avant le mariage...".

Conakry : immersion dans le quotidien difficile des mères célibataires ou célibataires - Guineematin.com (3)

Elisabeth Sovogui, la vingtaine, est chargée d'élever son fils Jean Guilavogui. Le père de la fille avait promis son mariage. Elle fait actuellement la lessive pour quelques familles pour gagner sa vie. "Ce n'est pas difficile pour moi de vivre cette vie de mère célibataire parce que je travaille. Il y a des hommes qui viennent me voir pour me dire qu'ils veulent m'épouser, mais je leur demande toujours d'y réfléchir avant de faire un pas vers le mariage, car s'il vous arrivait quelque chose une fois, vous l'auriez la seconde Fait le lendemain . . But".

Conakry : immersion dans le quotidien difficile des mères célibataires ou célibataires - Guineematin.com (4)

Certains hommes ne voient aucun mal à conclure des accords prénuptial avec des mères célibataires. Cheick Ahmed Khav est dans cette situation depuis deux mois avec une femme qu'il a récemment rencontrée. "Aujourd'hui, je veux épouser une femme qui a déjà un enfant. Il m'a dit la vérité dès le début parce qu'il doit y avoir de l'ouverture dans tout. Certains hommes pensent que les mères célibataires causent des problèmes, notamment financiers. D'autres pensent que l'enfant d'une mère célibataire est toujours une préoccupation à long terme. Je trouve cela injuste, si vous allez faire un foyer avec quelqu'un, vous devez commencer par jeter des bases solides pour votre relation. Si on dit aussi le contraire, que tous les hommes qui ont des enfants ne seront acceptés par aucune femme, les hommes accepteront-ils cela ? Je pense juste qu'ils sont des victimes et des innocents », soutient-il.

Conakry : immersion dans le quotidien difficile des mères célibataires ou célibataires - Guineematin.com (5)

En revanche, il y a ceux qui ne veulent absolument pas se lancer dans un projet de mariage avec une mère célibataire. C'est le cas de Mamoudou Touré, qui a perdu sa femme il y a quelques mois mais n'a pas l'intention de se remarier avec une mère célibataire. « Je préfère épouser une femme célibataire qui n'a jamais eu d'enfant. Si vous épousez une mère célibataire, tout enfant qu'elle amènera chez vous reviendra à son père. Et deuxièmement, en tant qu'homme, vous souffrez du financement de ses études et de ses soins médicaux. Imaginez que dès qu'il sera majeur, lorsqu'il aura 20 ou 25 ans, il partira à la recherche de son père. De plus, mes parents n'acceptent pas que j'épouse une mère célibataire, c'est une chose très compliquée."

Conakry : immersion dans le quotidien difficile des mères célibataires ou célibataires - Guineematin.com (6)

La religion musulmane n'a rien contre un homme qui épouse une mère célibataire. Oustaze Ramadan Bah, imam et chroniqueur, divise ces femmes en trois catégories : les divorcées, les veuves et celles qui ont eu un ou plusieurs enfants à la suite de la fornication. Pour les deux premiers il n'y a aucune exigence selon cette religion. « Pour celles qui ont perdu leur mari ou qui ont divorcé après avoir eu des enfants, il n'y a aucune condition. Seules celles qui ont perdu leur mari doivent attendre le veuvage, qui est de 4 mois et 10 jours. Si cette période expire, ils peuvent se remarier sans aucun problème. Certains disent qu'épouser une femme veuve peut aussi coûter la vie à son deuxième mari. Il n'est basé sur aucune preuve. La vie appartient à Dieu. Pour les divorcés ; là, il est important d'être attentif à sonder les causes. Qu'est-ce qui a causé le divorce? La femme ou le mari est-il coupable ? Parce qu'il y a des erreurs qui peuvent être pardonnées et d'autres qui ne le sont pas. Par exemple, si la femme est perverse ou associative, c'est-à-dire qu'elle associe d'autres croyances à Dieu, si c'est pour cela qu'elle a divorcé de son premier mari, alors cette femme doit être évitée. Cette femme doit se repentir avant de se remarier. Ceux qui ont des enfants illégitimes ont commis une grave erreur et là aussi la repentance est requise, la repentance sincère. Celui qui veut épouser cette femme doit faire très attention et surtout essayer de savoir si elle n'est plus dans son ancien système qui est la fornication. Parce que s'il épouse cette femme et qu'elle est toujours dans ses anciennes habitudes, le mariage ne durera pas longtemps. Il faut donc être très bien informé », a-t-il expliqué.

Mamadou Tanou Bah pour Guineematin.com

Top Articles
Latest Posts
Article information

Author: Cheryll Lueilwitz

Last Updated: 03/05/2023

Views: 5983

Rating: 4.3 / 5 (74 voted)

Reviews: 89% of readers found this page helpful

Author information

Name: Cheryll Lueilwitz

Birthday: 1997-12-23

Address: 4653 O'Kon Hill, Lake Juanstad, AR 65469

Phone: +494124489301

Job: Marketing Representative

Hobby: Reading, Ice skating, Foraging, BASE jumping, Hiking, Skateboarding, Kayaking

Introduction: My name is Cheryll Lueilwitz, I am a sparkling, clean, super, lucky, joyous, outstanding, lucky person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.